Caroline Delas, médaille d'Argent au Championnat du Monde Crash-B Sprint à Boston : récit de son parcours

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

Caroline Delas, licenciée au club d'aviron de Langon,  est allée à Boston participer au Championnat du Monde Crash-B Sprint en aviron Indoor où elle a remporté la médaille d'argent. Une fin de saison en fanfare après sa 2e place aux Championnat de France.

 20180225 caroline delas boston 03

Après avoir pris la 2e place aux championnats de France d'aviron indoor dans la catégorie Femmes 30-39 ans à Charléty le 10 février, Caroline Delas, licenciée au club d'aviron de Langon,  est allée faire de nouveaux un excellent résultat on championnat du monde à Boston le 25 février 2018. Elle a en effet remporté la médaille d'argent en améliorant même son record du championnat de France. C'est après une très longue préparation d'un an qu'elle a pu réussir ces deux excellents résultats pour lesquelles il lui a fallu beaucoup d'efforts et d'abnégation. Voici le récit de ce parcours qu'elle nous livre avec toujours beaucoup d'enthousiasme.

 

Une année de préparation avec, en point d'orgue, la 2e place au Championnat de France

20180225 caroline delas boston

C’est avec une immense joie que je partage ma 2ème place au Crash-b sprints ...avec un temps amélioré de 6 centièmes comparé à Charlety(championnats de France )!!
Je passe donc de 7min15 à 7min14.4 "belle perf"
Toute cette année de préparation aura donc payé... c’est grâce à ma famille, mes amis, mes partenaires que j’ai pu réaliser mon rêve américain et aller au bout de ce projet « Good Morning Boston ».
Il y a un an (le 4 février 2017) j’ai CHOISI cette destination car Boston accueille depuis les années 80 les meilleurs rameurs indoors du monde pour s’affronter et remporter le fameux « hammer » (marteau).

Après avoir décidé un tel projet sportif, j’ai eu 1 an pour ramer, ramer et encore ramer!!! Avec la participation de Incept (mon partenaire matériel), j’ai pu m’entrainer quotidiennement grâce au prêt d’un rameur de compétition. J’en profite pour remercier Thierry Louvet et toute l’équipe Incept pour leur soutien et leur accompagnement dans mon projet!
Quotidiennement, je m’applique à réaliser le bon geste sur le rameur et à cumuler des kilomètres... pour cela il faut s’entraîner, transpirer, compter les coups, s’améliorer... même si ça fait mal, il faut encore s’accrocher, se battre, serrer les dents, fermer les yeux, fixer l’écran, bien tenir la poignée, pianoter sur le retour, se relâcher... même si je descends de la machine, il faut toujours remonter... se concentrer... progresser... et même si parfois je reviens en arrière, c’est pour mieux aller de l’avant!!!  Bref, de Paris Charlety à Boston, je peux juste me satisfaire d’avoir poussé plus fort à chaque coup, d’avoir donné le meilleur sur ces deux grosses competitions de cette année un peu folle!
Si je reviens quelques mois en arrière, je pense au semi marathon en relais à Tours en novembre avec la participation de la femme Mimi et de mes amis basques Jess et Lionel... je peux dire que ce type d’expérience m’aura permis de vivre un effort hors du commun! J’en profite pour les remercier de m’avoir accompagnée dans cette aventure... je remercie aussi Yves Rémy le TOP organisateur de cette manifestation
Une épreuve avec un effort aussi violent sur quelques coups en relais pendant 21km  m’aura permis de pousser mon corps à ressentir la douleur différemment... donc très beau souvenir et bon entraînement dans ma préparation !!!
Si je reviens quelques jours en arrière... je pense  à Charléty... et mon 1er record perso dans la catégorie d’âge 30-39 ans!!! Et dieu sait que sur une année, gagner 7 secondes c’est énorme (l’an dernier je faisais 7’22.6!!!!).
Une participation en prime avec ma mère Béatrice, championne de France en 60-64 TC que j'accompagne au quotidien... une fierté que ce soit une histoire de famille l’aviron indoor !

 

Une entrée en matière peu commune en arrivant dans le stade à Boston

 
20180225 caroline delas boston 04
Et enfin me voilà à Boston!!!
Comment expliquer?!... Même si cette année, il y avait l’officiel championnat du monde à Washington, j’avais à cœur de faire cette compétition hors du commun... cette salle de l’Agganis Arena... ce lieu mythique... quand j’entre dans l’arène et que j’ai le coeur qui bat plus fort... quand je n’arrive pas à imaginer que j’y suis!!! Et puis l’attente est longue... l’adrénaline monte! Et l’échauffement! Dur de se faire sa place pour trouver un ergo disponible... dur de se faire comprendre alors qu’à tour de rôle les rameurs passent demander si j’ai bientôt fini (pour leur laisser la place)... mais qu’est ce que ça peut leur faire si je "squatte" l'ergo 25min pour m'échauffer... c'est quand même le minimum à faire, surtout quand on est venu de France pour faire 7 mn de course!!!! Pour rien au monde j'aurais lâcher cet ergo dans la zone d'échauffement au risque de ne pas être "chaude" au moment de ma course. Donc je me démonte pas, je reste concentrée... après les quelques accélérations pour vérifier que je suis prête à tenir mes bases de 1min49/500m à la bonne cadence, je garde quelques minutes pour me mettre en tenue... pour échanger quelques mots avec ma soeur qui est venue m’accompagner sur ce lointain voyage!!! (Mon interprète LOL)
Et enfin je passe les barrières... j’approche de ma ligne d'ergo (ligne A) car il y a pas mal de monde et pour ma course on sera 28 rameuses...  j'approche de mon ergo, le numéro 15! Mais là le rameur de la série précédente est effondré au sol... sous mon ergo :-( . Mais pas de panique, enfin j'essaye de garder mon calme et mon énergie, de rester concentrer. Mais j'ai encore les petits détails à régler... J’attends toujours... mais le départ lui ne m’attendra pas! Je stress... quand est ce qu’ils vont le déplacer ce gars qui gît au sol, que je puisse m’asseoir à ma place, régler mes cales pieds, régler le Dragfactor (la résistance de la machine)...essayer la poignée... bref, j’y vais! En 2/2 je fais tous les réglages... mais déjà il faut poser la poignée « STOP ROWING »!!! Je n’ai pas eu le temps de faire ce que je voulais, donc je rame encore 3/4 coups de plus.

 

Une course sous tension mais très bien maitrisée

 
20180225 caroline delas boston 02
Et c’est la procédure de départ! "READY" s'affiche sur l'écran, face à moi... "ATTENTION"... le coeur ralentit... "ROW" C'est le moment de lancer la roue, de faire tourner la roue, de faire quelques coups plus courts mais très puissants pour vraiment arriver très vite à mon repère de course!!! À ce moment là j’ai plu rien en tête que ces chiffres... répétés lors des entraînement... ma cadence, ma moyenne par 500m... et puis je suis à Boston! Un « gros » départ pour moi!!! Je n’ai pas l’habitude, mais est ce que j’ai l’habitude d’être à Boston??? Non!!!  Donc FEUUUUU! Sans perdre le contrôle, sans se "griller" pour les 7minutes à venir... c'est court, mais en fait c'est trèèèèèèès long :-)
Puis après quelques coups je me "cale"... sauf que ma cadence qui était de 28 coups/minute à Charléty, passe à 30 voir 32 coups/minute...
L’objectif était de ne jamais voir plus de 1min50/500m... ce que j'ai fait!!! Les consignes avaient été données à ma soeur. Si elle voyait le 1'51 il fallait me rebooster!!! Elle a été juste présente comme il fallait, à chaque passage de 500m, un petit mot encourageant... Mais l'arène crie, l'arène pousse à nous dépasser... le dernier 500m approche... pour l'instant tout s'est déroulé comme prévu... juste le seul problème c'est que je ne vois pas mon temps qui défile mais juste cette moyenne de ce que je réalise sur 500m... C'est pas dans mon habitude... mais comme je l'ai déjà dit plus haut, est ce que j'ai l'habitude d'être à Boston pour faire une championnat international d'aviron inodore??? NOOOOOOOOOON, donc les derniers mètres, je ferme les yeux, mais je sais pas faire, alors je serre les dents, et j'ouvre les yeux pour surtout continuer de pousser plus fort et de monter la cadence... ça brûle, les cuisses, la trachée... mais je suis bientôt au bout! alors on y pense plus et on s'arrache!

I did it ! aussi grâce à vous !

20180225 caroline delas boston
Tous ces petits détails qui n'étaient pas "comme d'habitude", finalement, ne m'ont pas empêché de faire mon 2ème record de la saison.
Je suis tellement heureuse d’avoir pu faire ce que je voulais sur cette course... THE BIG RACE!!! 2 chronos de cette valeur dans une même saison et à quelques jours d'intervalle, c'est FOUUUUUUUUUUU! Mais I DID IT!!!!
Tellement de gens m’ont encouragée, suivie, soutenue...j’avais à cœur que ce Boston 2018 reste gravé dans ma tête et je l’espère dans celle des gens qui étaient derrière moi!!! Car je dois bien avouer que sans VOTRE aide, votre soutien et vos encouragements, je n’aurais pas eu les mêmes résultats !!!
Alors j’espère que cette médaille d’argent est un peu ma « monnaie d’échange" et de remerciement pour votre aide !!!

 

 logo twitter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

feed-image Flux RSS
Copyright © 2018 Naviguer En Nouvelle-Aquitaine, La Terre Océane - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public